4 DÉCOUVERTES ARCHÉOLOGIQUES IMPORTANTES DEPUIS LE DÉBUT DE L'ANNÉE | Historia

You are here

4 DÉCOUVERTES ARCHÉOLOGIQUES IMPORTANTES DEPUIS LE DÉBUT DE L'ANNÉE

La première moitié de l'année 2018 s'est révélée très intéressante du point de vue de l'archéologie et conséquemment quant à l'ajout à nos connaissances en histoire. En voici quatre qui ont particulièrement retenu l'attention!


(Source)

Un trésor associé à un célèbre roi viking :


Photos: AP

Les amateurs de détecteurs de métaux ont permis des découvertes pour ne pas dire stupéfiantes depuis quelques années. Une des plus intéressantes est survenu au début du mois de janvier, lorsqu'un jeune garçon de 13 ans a ainsi découvert un trésor viking dans un champ situé sur l'île de Rügen en Allemagne. 


Crédits: AP

L'archéologue amateur René Schön et son jeune élève ont découvert ce qu'ils croyaient au départ être une pièce d'aluminium sans intérêt, pour ensuite réaliser qu'ils tenaient entre leurs mains une pièce de monnaie en argent. Les archéologues ont ensuite pris le relais pour fouiller le champ et mettre au jour un impressionnant trésor viking de près de 600 pièces d'argent, des broches, des anneaux et même... un marteau du dieu Thor! 

Les premières analyses ont permis de dater le trésor de l'époque du roi Harald 1er, surnommé Bluetooth en raison d'une dent gâtée. Régnant environ de 956 à 987 sur un royaume unifiant le Danemark, la Norvège et même une partie de l'Allemagne, son surnom anglais "Bluetooth", de même que ses initiales runiques, ont été utilisés pour la technologie de liaison informatique que nous connaissons aujourd'hui.

Des baraques militaires romaines :


(Source)

Rome regorge de vestiges qui n'attendent qu'à être mis au jour, au gré des travaux de construction dans la ville éternelle! Début mars, les archéologues annonçaient une découverte assez rare et très intéressante de baraquements militaires et de la riche maison d'un général datant de 1900 ans. La découverte des vestiges de la demeure avec ses planchers à carreaux, piscines et fontaines a été réalisée dans le cadre de travaux sur la ligne de métro C, qui se révèlent compliqués en raison des fouilles préventives qui donnent de chouettes résultats!


(Source)

La résidence et les baraques datent de l'époque de l'empereur Hadrien, soit du début du 2ème siècle de notre ère.

Découverte de la tombe d'un général de l'époque de Ramsès II:



Photo : AFP/Getty

 

L'Égypte a été le berceau de nombreuses découvertes depuis plusieurs mois, mais celle de la tombe d'un général de l'armée ayant vécu à l'époque de Ramsès II a été une des plus sensationnelles. Mise au jour sur le site de la célèbre nécropole de Saqqarah, près du site des pyramides de Gizeh, la tombe présente des inscriptions hiéroglyphiques nommant formellement son propriétaire: "Iwrhya, général de haut rang et intendant du domaine d'Amon."


Photo: Ministère des antiquités égyptiennes

Il s'agit d'une découverte importante car la tombe est imposante avec de nombreuses chambres, des chapelles et même un lieu spécifique pour la statue principale du défunt, témoignant de son importance dans la hiérarchie de l'époque. Imrhya a en effet été général sous les pharaons Séti 1er et Ramsès II au 13e siècle av. J.-C. Plusieurs peintures montrent qu'il était aussi actif en dehors de l'Égypte, notamment du côté du pays de Canaan, dans le couloir syro-palestinien, à une époque où le royaume étendait son territoire et son influence politique dans la région.

Les traces d'une terrible bataille qui s'est déroulée il y a 2000 ans:


(Source)

Certaines batailles de l'Antiquité ont été particulièrement violentes et fin mai, des archéologues ont publié les résultats de leurs découvertes en lien avec des milliers de fragments d'os découverts dans une tourbière au Danemark. Publiée au départ dans la revue scientifique Proceedings of the National Academy of Sciences et reprise ensuite par le National Geographic puis d'autres journaux, la découverte a rapidement intéressé de par sa nature inusité.



Photo : PJ/Université d'Aarhus, Hojbjerg

 

Ce sont quelques 2095 ossements, appartenant à environ 82 individus, qui ont été dégagés dans la tourbière et leur état témoigne d'une mort non seulement violente, mais aussi de la manière de combattre chez certaines tribus germaniques. En effet, les blessures montrent un combat avec boucliers, expliquant qu'elles se trouvent principalement sur les côtés droit des victimes. Mais pourquoi ces corps ont-ils été inhumés dans une tourbière? Les archéologues croient qu'ils ont été laissés à l'air libre, pour pourrir après le combat et que les animaux comme les loups en ont fait leur repas. Les restes semblent avoir été jetés dans la tourbière des mois plus tard.

Que nous réserve la deuxième partie de l'année? À suivre!

Vous avez aimé cet article? Historia vous propose de lire aussi TRÉSORS DU MONDE ANTIQUE  et DES FRAGMENTS D'UN LIVRE DE 1712 DÉCOUVERTS SUR L'ÉPAVE DE BARBE NOIRE.

Spécialisée en histoire ancienne, Evelyne Ferron enseigne l’histoire de l’Antiquité à l’Université de Sherbrooke et à l’Université du Québec à Chicoutimi, ainsi que l’histoire générale au Collège Mérici, à Québec. Chroniqueuse-historienne à la radio et intervenante à la télévision sur des sujets historiques très  variés, elle a le nez constamment plongé dans l'actualité  afin de faire des liens entre le passé et aujourd’hui.

Retrouvez-la aussi sur Twittersur s

Nouveaux épisodes

Hors-norme

Truck non stop s1 é6

Le doyen

Truck non stop s1 é5

La fuite de Berlin

Hitler déclassifié s1 é3

QUIZ

Au printemps, on aime se sucrer le bec dans l’une des...
Les voitures italiennes sont à l’honneur dans l’...