5 GRANDES DÉCOUVERTES ARCHÉOLOGIQUES DE 2016 | Historia

You are here

5 GRANDES DÉCOUVERTES ARCHÉOLOGIQUES DE 2016

La fin d'année signifie le temps des bilans et des décomptes et l'histoire et l'archéologie n'y font pas exception! Du point de vue de l'archéologie, l'année 2016 a été riche en rebondissements. Si nous avons hélas assisté à la destruction de sites patrimoniaux de l'humanité en Irak, en Syrie et au Mali, les archéologues ont aussi fait de fabuleuses découvertes. Voici cinq des découvertes les plus intéressantes de l'année!


Esquisse du HMS Terror pris dans les glaces
Photo: Jesse Winter, Toronto Star

I- Une cité et une nécropole vieilles de 7000 ans en Égypte:


Photo: Ministère des antiquités égyptiennes 

Vers la fin novembre, le ministère des antiquités égyptiennes a annoncé une découverte importante pour nos connaissances sur la longue histoire de l'Égypte pharaonique. Dans le secteur de l'antique site d'Abydos, près du temple du pharaon Séti 1er, une équipe d'archéologues a effectivement mis au jour les vestiges d'une cité et d'une nécropole datant d'environ 5316 av. J.-C.! 


Photo: Ministère des antiquités égyptiennes 

Les archéologues y ont notamment découvert des huttes, de la poterie, des outils en pierre et surtout quinze grandes tombes ayant selon toute vraisemblance appartenu à des hommes très importants, comme peut-être de hauts fonctionnaires. Cette découverte est majeure pour notre compréhension de l'histoire égyptienne car elle précède l'histoire pharaonique et pourra nous éclairer sur la transition de plusieurs populations habitant près et le long de la Vallée du Nil vers un État égyptien unifié sous une seule autorité royale.

II- Néandertal spéléologue:


(Source)

Vous l'aviez vu passer sur Historia en mai et il s'agit d'une des grandes découvertes dans le fascinant monde de la Préhistoire cette année. Le chercheur Jacques Jaubert et son équipe ont fouillé une grotte de la région de Tarn-et-Garonne, celle de Bruniquel, et ont trouvé des vestiges de Néandertal vieux de 176 500 ans à plus de 300 mètres de l'entrée de la caverne!


Photo: Michel Soulier/AFP

Cette découverte est rarissime et pour ainsi dire stupéfiante car elle nous offre la preuve que plus de 140 000 ans avant Homo Sapiens dans la grotte de Lascaux, l'homme de Néandertal faisait de la spéléologie et s'aventurait dans les profondeurs du monde souterrain avec possiblement une simple torche. Les chercheurs ont aussi réalisé que les hommes qui avaient visité ces lieux avaient  brisé des centaines de stalagmites et déplacé l'équivalent de plus de deux tonnes de débris afin d'en faire de petits assemblages circulaires au sol! Des traces de feu ont également été découvertes sur place. Rituels religieux? À suivre! 

III- La découverte du HMS Terror:


Photo: Arctic Reasearch Foundation

En septembre 2014, l’épave du HMS Erebus, de la désormais célèbre expédition Franklin dans l'Arctique, avait été découverte sous l’eau au Nunavut. Le 12 septembre de cette année, le journal britannique The Guardian a émerveillé les amateurs de l'histoire de cette expédition en annonçant la découverte de l'épave manquante du HMS Terror… en excellent état! 


Photo: Arctic Reasearch Foundation

Les archéologues de Parcs Canada ont ensuite visité les lieux et confirmé la découverte. L'épave du Terror a sombré à environ 92 kilomètres de l’endroit qui avait été identifié comme le lieu possible du naufrage par les historiens. Les premières images obtenues grâce à un robot ont démontré que le navire avait été fermé avant son abandon, ce qui aurait favorisé sa préservation. En effet, outre ses mats brisés, l'épave semble dans un si bon état que les spécialistes croient que si nous avions pu remonter le bateau à la surface et le vider de son eau, il aurait probablement pu flotter à nouveau! Les prochaines années risquent de nous offrir enfin un portrait plus clair de ce qui est arrivé aux 129 membres d'équipage de cette expédition.

IV- La plus vieille robe du monde:


Photo: Petrie Museum of Egyptian Archaeology/UCL

Les conservateurs du département du musée Petrie ont identifié cette année les fragments de la plus vieille du robe du monde... pour l'instant. Découverte en Égypte dans un cimetière à Tarkhan à environ 50km du Caire, elle a été soumise à des tests de radiocarbonne qui ont permis de la dater d'environ 3483-3100 av. J.-C.!  La découverte est exceptionnelle car la survie de tissus aussi anciens est non seulement rare, mais nous avons ici près de 95% du vêtement original, ce qui est encore plus exceptionnel. La robe en question est composée de trois pièces de toile tissées à la main, avec une bande gris pâle.

V- Des ossements de passagers du Carrick en Gaspésie:


Photo: ©Photo TC Media – Jean-Philippe Thibault

Parcs Canada  souhaite effectuer d'importants travaux de "renaturalisation" de la plage près du phare du village de Cap-des-Rosiers en Gaspésie, de même que des travaux de réfection de la route 132 dans le secteur. Puisque des ossements humains avaient déjà été découverts en 2011 et identifiés en 2014 comme ceux de jeunes garçons qui avaient probablement péri au 19e siècle, il était nécessaire d'effectuer des fouilles archéologiques préventives. 


(Source)

L'archéologue Martin Perron et son équipe ont découvert en juillet huit squelettes, dont cinq assez complets. Bien que d'autres analyses soient nécessaires, il s'agirait de cinq adultes et trois enfants. Bien que nous manquions encore de quelques données scientifiques pour authentifier la découverte, il s'agit probablement d'ossements de passagers du Carrick, qui transportait des immigrants irlandais et qui ont péri lors du naufrage du navire sur la côte de Cap-des-Rosiers en 1847. La tradition orale veut que les corps des naufragés aient été enterrés dans une fosse commune sur la plage, mais l'endroit exact n'a jamais été connu. 

Que nous réserve 2017? Certainement plusieurs découvertes fascinantes et marquantes!

Vous avez aimé cet article? Historia vous propose de lire aussi Redécouverte d'un ancien temple Franc-Maçon en France et Des nouveaux ossements découverts à Cap-Des-Rosiers.

Spécialisée en histoire ancienne, Evelyne Ferron enseigne l’histoire de l’Antiquité à l’Université de Sherbrooke et à l’Université du Québec à Chicoutimi, ainsi que l’histoire générale au Collège Mérici, à Québec. Chroniqueuse-historienne à la radio et intervenante à la télévision sur des sujets historiques très  variés, elle a le nez constamment plongé dans l'actualité  afin de faire des liens entre le passé et aujourd’hui.

Retrouvez-la aussi sur Twittersur sa page Facebook ou encore sur la communauté Historiophiles.

 

  

 

Nouveaux épisodes

Retourner toutes les pierres

La malédiction d'Oak Island s4 é4

Une visite chez Franco

Truck non stop s2 é5

Slip Yoke

Truck non stop s2 é6

QUIZ

Le Canada célèbre son 150e anniversaire et les...
Pour souligner comme il se doit la nouvelle émission d...