BRÈVE HISTOIRE DES ORIGINES DES FÊTES DE PÂQUES | Historia

You are here

BRÈVE HISTOIRE DES ORIGINES DES FÊTES DE PÂQUES

C'est le printemps, le sentez-vous? Et qui dit printemps dit fêtes de Pâques, qui, si vous ne pratiquez pas la religion catholique, sont néanmoins une période de congé bien appréciée pour profiter des premiers rayons chauds du soleil! Saviez-vous que les origines de ces fêtes étaient en réalité liées à d'anciens rituels printaniers?


(Source)

I- Divinités printanières et rituels anciens:


Déesse Déméter
(Source)

L'histoire des fêtes printanières et conséquemment de celles de Pâques sont étroitement associées au rythme du passage des saisons, qui a toujours été quelque chose d’important pour l’Homme, ne serait-ce que pour planifier son calendrier agricole. Mais le cycle des saison a longtemps été aussi associé à une forme de mysticisme lié à un monde inconnu, voire surnaturel. En effet, en l'absence de connaissances scientifiques, l'être humain expliquait jadis les phénomènes naturels par les divinités par le biais de mythes. Les Grecs, et plus tard les Romains, avaient des divinités associées à la nature, à sa régénération et sa fertilité dont les plus connues sont Dionysos, Déméter, Perséphone et Flora.


(Source):

Le mythe printanier de la déesse de l'agriculture Déméter était célébré par un rituel qu'on appelait les cultes à mystères, puisque seuls les initiés en connaissaient les secrets... parfois sexuels. Déméter, déesse des moissons et de l’agriculture, avait selon le mythe une fille du nom de Perséphone (déesse de la végétation), qui avait été enlevée par le dieu du monde souterrain, Hadès. Le chagrin de Déméter était tel qu'il avait fait cesser la pousse des plantes et le roi des dieux, Zeus dut intervenir. Il déclara que Perséphone passerait 6 mois sous terre avec Hadès et 6 mois sur terre avec sa mère. Le printemps et la végétation revenaient donc sur terre avec Perséphone chaque année. Les peuples celtiques célébraient aussi le printemps dans le même sens, notamment avec des feux de joie et des relations sexuelles célébrant la fertilité du sol, lors des fêtes d'Imbolc ou plus tard dites de Sainte Brigide.

L'origine du lapin et des œufs de Pâques:


Éostre/Ostara
(Source)

Les fêtes de Pâques ont repris des symboles anciens des rituels du printemps comme les oeufs et le lapin. Ces symboles sont liés à un mythe mystérieux aux origines difficiles à retracer, celui de la déesse germanique Eostre et Ostara, qui aurait donné son nom au nom anglais des fêtes de Pâques, Easter. Mentionnée par un historien et moine anglo-saxon du 8e siècle du nom de Bède le Vénérable, elle semble avoir jadis été la déesse de l’aurore et du printemps. Son mythe est rapporté ensuite par Jacob Grimm en 1835, qui explique entre autres qu’il ne comprend pas le mythe du lièvre de Pâques... qui semble avoir été un animal sacré de cette déesse. Elle aurait en effet sauvé la vie d’un oiseau au printemps et en aurait fait son animal ou même son amoureux. Elle l’aurait ensuite transformé en lièvre pour qu’il puisse se sauver des chasseurs.


(Source)

Mais comme son amoureux était anciennement un oiseau, il aurait gardé la possibilité de pondre des œuf à l’équinoxe du printemps... aux couleurs de l’arc-en-ciel! Voilà comment, par l'immigration, les traditions des poussins, du lapin de Pâques et de la chasse aux oeufs furent aussi adoptées en Amérique.

Et les fêtes de Pâques?


Crucifixion et résurrection du Christ
6e siècle
(Source)

Les fêtes de Pâques ont ainsi repris ces traditions un peu partout là où l’Église s’est implantée dans le monde. ll s'agit essentiellement d'un métissage de plusieurs rituels, mais pour se dégager des fêtes liées directement à l'équinoxe, et à leurs rituels sexuels parfois choquants, il fut décidé dans l'Antiquité que les fêtes de Pâques allaient être le dimanche qui suit la pleine lune de l’équinoxe. Le mot Pâques vient quant à lui du latin Pasque, en référence à la Pessah juive ou  ce qu'on appelait aussi les Pâques juives, un des grandes célébrations du judaïsme. Ces fêtes duraient 8 jours et commémoraient la libération des Hébreux du supposé esclavage en Égypte. Pessah signifie "le saut" en Hébreu car selon le mythe, Dieu avait sauté les maisons juives lorsqu'il emporta les premiers nés des Égyptiens. 

Bon congé!

Vous avez aimé cet article? Historia vous propose de lire aussi Les origines du Père-Noël et D'où vient le jour du souvenir ?

Spécialisée en histoire ancienne, Evelyne Ferron enseigne l’histoire de l’Antiquité à l’Université de Sherbrooke et à l’Université du Québec à Chicoutimi, ainsi que l’histoire générale au Collège Mérici, à Québec. Chroniqueuse-historienne à la radio et intervenante à la télévision sur des sujets historiques très  variés, elle a le nez constamment plongé dans l'actualité  afin de faire des liens entre le passé et aujourd’hui.

Retrouvez-la aussi sur Twittersur sa page Facebook ou encore sur la communauté Historiophile

 

Nouveaux épisodes

La dynastie des années 70 #1

Les Canadiens: la dynastie des années 70 s1 é1

Le Village britannique de New Richmond

Les récupérateurs s3 é4

Josée Gaudet

Fais un homme de toi s2 é6

QUIZ

Vous êtes un mordu du hockey sur glace, un véritable...
Au printemps, on aime se sucrer le bec dans l’une des...

À DÉCOUVRIR

Suivez le parcours de Nicolas, Jean-Loup, François et Norman sur la mythique Route 66
Une foule de vidéos exclusives!
Des vidéos exclusives et une foule d'information sur Béliveau et la LNH!