D'étranges remèdes de l'histoire | Historia

You are here

D'étranges remèdes de l'histoire

Vous l'avez probablement remarqué, la saison des rhumes, de la grippe et autres virus est particulièrement féroce cet hiver! Comme le sujet monopolise les discussions et même les nouvelles par moments, profitons de la saison grippale pour nous intéresser à quelques remèdes du passé qui, en regard de nos connaissances actuelles en médecine, ne sont plus utilisés de nos jours!


(Source)

Le castoréum pour les maux de tête :


(Source)

Vous souffrez de maux de tête et de fièvre? Au Moyen Âge jusqu'au XVIIIe siècle, on aurait pu vous prescrire le castoréum comme médicament! Tirée des glandes à musc du castor, la substance était ensuite séchée et souvent réduite en poudre afin de pouvoir être mélangée à des liquides pour produire des médicaments. Cette utilisation en pharmacie explique en partie l'extinction de l'animal en Europe!

Un étonnant mélange des graisses animales et d'herbes du Moyen Âge :


(Source)

Vous avez une infection sévère à la gorge? Une toux bronchique?

Au Moyen Âge, un apothicaire vous aurait probablement fabriqué une pâte à frictionner assez étonnante! On suggérait notamment de bien nettoyer un chat de ses entrailles pour le farcir d'un mélange de graisse d'hérisson et d'ours, de sauge, de chèvrefeuille et de cire. On faisait rôtir le tout au-dessus du feu de manière à obtenir une pâte que l'on appliquait ensuite sur le torse de la personne malade...

Un tonique contre l'épuisement :


(Source)

L'hiver et le manque de lumière vous dépriment? Vous avez l'impression d'être constamment fatigué? Au XIXe siècle, on vous aurait probablement prescrit un tonique créé par un chimiste italien du nom d'Angelo Mariani, qui consistait en un mélange de vin de Bordeaux et de feuilles de coca du Pérou! Un produit très populaire auprès de gens célèbres comme la reine Victoria et Thomas Edison et qui a inspiré plus tard la recette du Coca Cola.

Rhumatismes et huile de serpent :


(Source)

Difficile de déplier vos genoux le matin au saut du lit? Un peu d'huile de serpent pourrait vous donner un coup de main! De nos jours, de l'huile de serpent est une expression associée à un faux médicament, notamment parce qu'en Californie au 19e siècle, de nombreux charlatans vendaient un produit qualifié d'huile de serpent aux travailleurs des réseaux de chemins de fer, qui dans les faits contenait surtout de la graisse de boeuf, de l'huile et du camphre. La véritable huile de serpent utilisée pour traiter les rhumatismes et les inflammations articulaires était toutefois un médicament fabriqué par les Chinois depuis très longtemps, venant de l'huile de la peau de serpents de mer. Ces derniers l'avaient importé en Amérique avec eux, donnant l'idée aux vendeurs de rue de réutiliser leur produit à des fins plus frauduleuses...

En cette saison des virus, soignez-vous bien, peu importe vos idées de remèdes! 

Vous avez aimé cet article? Historia vous propose de lire aussi LIVRES ANCIENS… ET TRÈS RARES et DES CADEAUX CÉLÈBRES DE L'HISTOIRE

Spécialisée en histoire ancienne, Evelyne Ferron enseigne l’histoire de l’Antiquité à l’Université de Sherbrooke et à l’Université du Québec à Chicoutimi, ainsi que l’histoire générale au Collège Mérici, à Québec. Chroniqueuse-historienne à la radio et intervenante à la télévision sur des sujets historiques très  variés, elle a le nez constamment plongé dans l'actualité  afin de faire des liens entre le passé et aujourd’hui.

Retrouvez-la aussi sur Twittersur sa page Facebook ou encore sur la communauté Historiophiles.

 

 

Nouveaux épisodes

Des compétiteurs qui ont du cran

Chopper Québec s1 é7

Les guerres extraterrestres

Nos ancêtres les extraterrestres s8 é9

Une suspension qui a du look

Chopper Québec s1 é6

QUIZ

Au printemps, on aime se sucrer le bec dans l’une des...
Les voitures italiennes sont à l’honneur dans l’...