DE NOUVELLES DÉCOUVERTES EN ÉGYPTE | Historia

You are here

DE NOUVELLES DÉCOUVERTES EN ÉGYPTE

Les derniers jours ont encore une fois été riches du côté des découvertes en lien avec l'Égypte ancienne! D'une imposante nécropole contenant de nombreux sarcophages à l'identification des possibles plus vieux tatouages figurés au monde sur des momies, suivons l'actualité....


Photo : Fayed El-Gezyry

1- Une nécropole aux artéfacts très variés:


(Source)

En tout début de semaine, l'Égypte publiait de nombreuses photos d'une découverte très intéressante réalisée dans la ville d'El-Minya, au sud du Caire, soit une vaste nécropole. Selon Khaled al-Anani, ministre des antiquités égyptiennes, le site est vaste et il faudra un minimum de cinq ans pour en révéler l'ampleur... et les secrets!


Des shabtis découverts dans la nécropole
Photo : Fayed El-Gezyry

Bien qu'annoncée cette semaine, la découverte du site en tant que tel remonte à l'automne 2017 et a permis de mettre au jour un ensemble de chambres funéraires vieilles de plus de 2000 ans!  Les autorités ont pour l'instant annoncé que plus de  40 sarcophages de pierre ont été découverts, datant pour la majorité de la Basse Époque (664-332 avant J-C) et de l'époque ptolémaïque (310 av. J-C à 30 ap. J-C). Ils ont aussi découvert près d'un millier de statuettes funéraires (shabtis/oushebtis), qui faisaient office de serviteurs dans l'au-delà, de même qu'un collier portant l'inscription «bonne année».

2- Les plus vieux tatouages figurés sur des momies pré-pharaoniques?


(Source)

Ce jeudi, les autorités du British Museum ont quant à elle annoncé sur leur blog et via un article dans la revue Journal of Archaeological Science une autre découverte fascinante, soit celle de ce qui semble être pour l'instant les plus vieux tatouages figurés jamais identifiés, sur deux momies égyptiennes pré-pharaoniques.


(Source)

Fait important à spécifier, ces deux momies sont naturelles, ce qui signifie que c'est le désert et son environnement sec qui a préservé les corps datant de 3351 et 3017 av. J.-C., et non pas l'intervention humaine comme dans le cas des momies de pharaons. Les tatouages découverts représentent un taureau sauvage, un mouton et un motif en forme de "S". Le côté spectaculaire de la découverte vient du fait que ces tatouages sont non seulement les plus anciens identifiés jusqu'à présent, mais ils font surtout remonter l'histoire du tatouage de plus de 1000 ans!

De nouvelles recherches à suivre avec intérêt... pour les prochaines années!

Vous avez aimé cet article? Historia vous propose de lire aussi DES NOUVELLES DES MAYAS et DÉCOUVERTE D'UNE TOMBE DE SCRIBE DE L'ÉGYPTE ANCIENNE.

Spécialisée en histoire ancienne, Evelyne Ferron enseigne l’histoire de l’Antiquité à l’Université de Sherbrooke et à l’Université du Québec à Chicoutimi, ainsi que l’histoire générale au Collège Mérici, à Québec. Chroniqueuse-historienne à la radio et intervenante à la télévision sur des sujets historiques très  variés, elle a le nez constamment plongé dans l'actualité  afin de faire des liens entre le passé et aujourd’hui.

Retrouvez-la aussi sur Twittersur sa page Facebook ou encore sur la communauté Historiophiles.

 

 

 

Nouveaux épisodes

Hors-norme

Truck non stop s1 é6

Le doyen

Truck non stop s1 é5

La fuite de Berlin

Hitler déclassifié s1 é3

QUIZ

Au printemps, on aime se sucrer le bec dans l’une des...
Les voitures italiennes sont à l’honneur dans l’...