DES PASSAGES GRIVOIS DU JOURNAL D'ANNE FRANK RÉVÉLÉS | Historia

You are here

DES PASSAGES GRIVOIS DU JOURNAL D'ANNE FRANK RÉVÉLÉS

Il s'agit d'un des documents les plus célèbres de l'Histoire contemporaine. Rédigé pendant deux ans (1942-1944) par une jeune fille juive allemande du nom d'Anne Frank, son journal intime est devenu au fil du temps à la fois une vitrine sur la vie et les réflexions d'une jeune adolescente des années 1940, mais aussi un témoignage de première main de la situation des Juifs qui devaient vivre à l'abri des regards pendant la 2ème guerre mondiale. Cette semaine, des chercheurs ont présenté deux nouvelles pages de son journal, dont des passages grivois avaient été jadis masqués.


Photo: Heather Cowper

La découverte:


Les deux pages révélées cette semaine
Photo: Peter Dejong (AP)

Ce mardi 15 mai, des chercheurs ont présenté les résultats de leurs analyses sur deux pages du célèbre journal d'Anne Frank, analysées grâce à un logiciel de traitement de l'image, qui leur ont permis de pouvoir déchiffrer des passages qui avaient été cachés avec du papier Kraft par la jeune auteure. Résultat? Ces notes venant du premier journal, celui à la couverture rouge, concernent à la fois des réflexions de la jeune fille sur la sexualité, mais aussi des tentatives de blagues grivoises. 


(Source)

Les extraits déchiffrés, publiés cette semaine notamment dans The Guardian, touchent entre autres à la question de la prostitution:

"Tous les hommes, s’ils sont normaux, vont avec des femmes, des femmes comme ça les accostent dans la rue, et ensuite, ils partent ensemble. À Paris, ils ont des grandes maisons pour ça. Papa y est allé.”

Elle fait aussi référence aux menstruations et à leur lien avec la maturité sexuelle. Les dirigeants de la maison Anne Frank ont voulu rendre ces nouveaux passages publics pour permettre aux gens de connaître la jeune fille derrière le symbole des atrocités de l'Holocauste, qu'elle est rapidement devenue après sa mort au camp de concentration Bergen-Belsen en mars 1945.


Otto Frank
(Source)

Ces réflexions quelque peu maladroites sont tout à fait normales pour une jeune fille de l'âge d'Anne Frank. En publiant ces extraits, les scientifiques ravivent un débat qui existe depuis la fin des années 1950, quant à la possibilité qu'une grande partie du contenu du journal d'Anne Frank ait été en réalité rédigé par son père Otto.


(Source)

C'est lui qui avait voulu faire publier les écrits de sa fille, qui lui avaient été remis après sa mort et qui ont finalement pu être accessibles au public en 1950 en France et Allemagne, puis en Grande-Bretagne et aux États-Unis en 1952. Les premières éditions n'étaient toutefois pas complètes, puisqu'il avait retiré cinq pages qui parlaient entre autres négativement de ses parents. Elles font toutefois partie des éditions plus récentes.

De tels extraits peuvent-ils aider à démontrer que ces touchants écrits sont réellement l'œuvre d'une jeune adolescente? À suivre...

Vous avez aimé cet article? Historia vous propose de lire aussi AUX ORIGINES DE L'ÉCOLE et DÉCOUVERTE D'UNE TOMBE DE SCRIBE DE L'ÉGYPTE ANCIENNE.

Spécialisée en histoire ancienne, Evelyne Ferron enseigne l’histoire de l’Antiquité à l’Université de Sherbrooke et à l’Université du Québec à Chicoutimi, ainsi que l’histoire générale au Collège Mérici, à Québec. Chroniqueuse-historienne à la radio et intervenante à la télévision sur des sujets historiques très  variés, elle a le nez constamment plongé dans l'actualité  afin de faire des liens entre le passé et aujourd’hui.

 

Nouveaux épisodes

Hors-norme

Truck non stop s1 é6

Le doyen

Truck non stop s1 é5

La fuite de Berlin

Hitler déclassifié s1 é3

QUIZ

Au printemps, on aime se sucrer le bec dans l’une des...
Les voitures italiennes sont à l’honneur dans l’...