FEMMES ILLÉGALES À BORD! | Historia

You are here

FEMMES ILLÉGALES À BORD!

Le sort des membres de la mythique expédition Franklin commence à s'éclaircir grâce à la découverte des deux épaves de l'expédition et de nouvelles analyses d'ADN sur de nombreux corps découverts depuis le 19e siècle. Ces analyses viennent de révéler la possibilité, bien qu'il y ait un pourcentage d'erreur, que 4 femmes aient pu faire partie de l'expédition... Profitons de la découverte pour nous intéresser à des femmes qui ont osé le déguisement jadis pour pouvoir naviguer!


(Source

Les récentes analyses:

 
(Source)

Le 20 avril dernier, des chercheurs étudiant depuis un certain temps déjà l'ADN de 24 corps de membres de l'expédition Franklin, dont les navires sont restés coincés dans les glaces du Nunavut en 1845, ont publié les premiers résultats de leurs analyses dans la revue Journal of Archaeological Science. Avec la création d'une nouvelle banque de données à partir de leurs échantillons, ils espèrent ainsi pouvoir identifier formellement certains membres de l'équipage. 


Des ossements découverts en 1945
(Source)

Les chercheurs ont toutefois eu une surprise en réalisant que quatre de leurs échantillons étaient liés à des femmes et non pas des hommes. Auraient-elles pu être des Inuit entrées en contact avec les hommes de l'expédition? Les chercheurs réfutent cette possibilité puisque l'ADN extrait et les données archéologiques associent plutôt ces échantillons à des Européens. Il faudra plus d'analyses pour identifier formellement ces corps à des femmes cependant, puisque ces premières analyses contiennent un pourcentage d'erreur, notamment parce que la faiblesse d'ADN peut diminuer la présence des chromosomes masculins.

Pendant très longtemps, les femmes n'étaient pas acceptées à bord de la plupart des navires, mais certaines sont parvenues à entreprendre de grands voyages en se déguisant en hommes... Voyons trois exemples historiques!

Anne Bonny et Mary Read:

 
Gravure anonyme d'Anne Bonny du 18e siècle
(Source)

Alors que le pirate Jack Rackham le Rouge commençait ses pillages en mer en 1719, il fit la connaissance d'une femme de descendance irlandaise, Anne Bonny, mariée à un marin de Caroline du Sud. Ils tombèrent amoureux et Anne fut même punie de coups de fouets par le gouverneur des Bahamas pour adultère.


Gravure de Rackham le Rouge
(Source)

Elle choisit de s'enfuir avec Jack, qui avait brisé son pardon pour piraterie, et le fit en volant le navire de son mari! La vie sur un navire de pirates impliquait un habillement plus masculin que féminin pour Anne, notamment pour ne pas être remarquée alors qu'elle vivait dans l'illégalité. Jack découvrit toutefois qu'un homme était beaucoup trop près de sa bien-aimée à bord et lorsqu'il menaça de le tuer, Anne lui révéla qu'il s'agissait en réalité d'une femme du nom de Mary Read. Cette Britannique rêvant d'aventure avait passé la grande partie de sa vie d'adulte déguisée en homme. Il la garda dans son équipage et Rackham le Rouge devint entre autres célèbre pour avoir écumé les mers avec deux femmes pirates!

Jeanne Barret:


Portrait imaginé de 1817
(Source)

Jeanne Barret, née en Bourgogne Franche Comté au 18e siècle, est un cas assez unique dans l'Histoire! Elle était entrée comme aide-ménagère au service d'un botaniste du nom de Philibert Commerson et ce dernier avait réalisé qu'elle était précieuse pour l'aider à classer ses échantillons, ses livres et ses données. Elle était beaucoup plus méticuleuse qie lui et il semble conséquemment lui avoir appris à lire et écrire et lui avoir enseigné les bases de la botanique.


Détroit de Magellan
(Source)

Ils tombèrent amoureux, eurent même une enfant et en 1766, la marine royale française annonça un voyage autour du monde qui intéressa vivement le couple de botanistes. Problème, les femmes étaient interdites sur les bateaux et les officiers qui osaient contrevenir à la loi étaient suspendus et emprisonnés. Jeanne se coupa donc les cheveux, banda sa poitrine et changea son nom pour Jean Baré. Elle put ainsi accompagner son mari à bord de l'Étoile, navire d'expédition commandé par Louis Antoine de Bougainville, vêtue de l'uniforme de marin!

Elle devint ainsi la première femme à faire la circumnavigation, alors qu'elle n'avait que 26 ans...

Vous avez aimé cet article? Historia vous propose de lire aussi Femmes marquantes de l'histoire du Québec et Découverte du second navire de l'expédition Franklin.

Spécialisée en histoire ancienne, Evelyne Ferron enseigne l’histoire de l’Antiquité à l’Université de Sherbrooke et à l’Université du Québec à Chicoutimi, ainsi que l’histoire générale au Collège Mérici, à Québec. Chroniqueuse-historienne à la radio et intervenante à la télévision sur des sujets historiques très  variés, elle a le nez constamment plongé dans l'actualité  afin de faire des liens entre le passé et aujourd’hui.

Retrouvez-la aussi sur Twittersur sa page Facebook ou encore sur la communauté Historiophiles.

 

  

 

 

Nouveaux épisodes

Chevelle 1969 et Bel Air 1957

FantomWorks: mécanos d'exception s3 é12

Buick 1951 et Corvette 1961

FantomWorks: mécanos d'exception s3 é11

Du nouveau derrière le volant

Surcharge maximale s1 é10

QUIZ

Le Canada célèbre son 150e anniversaire et les...
Pour souligner comme il se doit la nouvelle émission d...