JACK KEROUAC , LA VOIX DES ADOLESCENTS | Historia

You are here

JACK KEROUAC , LA VOIX DES ADOLESCENTS

Il est un pilier important de ce qu'on appelle la "Beat Generation", un mouvement littéraire exploratoire de l'après Deuxième guerre mondiale. Sa prose spontanée, son franc parler, son penchant pour les fêtes très arrosées et son envie de liberté ont marqué ses écrits, qui émeuvent encore aujourd'hui.


(Source)

L'écrivain né d'une ville manufacturière:

Né Jean-Louis Kérouac, le célèbre auteur et poète naît à Lowell le 12 mars 1922 de deux parents québécois : Léo-Alcide Kirouac et Gabrielle Lévesque. Son surnom de l’époque était... « Ti-Jean »! Son père était un imprimeur apparenté au frère Marie-Victorin (Conrad Kirouac), écrivain et grand botaniste canadien. Sa mère quant à elle était une cousine issue de la lignée du premier ministre québécois… René Lévesque! Ses parents firent plusieurs allers-retours au Québec avec leurs enfants pour rendre visite à leurs proches restés dans la Belle Province. Jacks Kerouac passa son enfance dans une petite ville manufacturière qui accueillait beaucoup d'immigrants dans les années 1920.


Sa maison de naissance à Lowell
(Source)

Jusqu'à l'âge de six ans, Jack Kerouac ne parlait qu'une sorte de français canadien, le joual, et ce n'est qu'à l'école qu'il apprit l'anglais, comme seconde langue. Il fréquentait en effet l'école paroissiale bilingue de Saint-Louis-de-France. Adolescent, il excellait dans le sport, mais très rapidement, il souhaita aussi écrire. Il fit ainsi son entrée en 1939  à la prestigieuse université de Columbia de New York, jouant au football et espérant devenir un grand écrivain. C'est à New York qu'il entra en contact avec un foisonnement culturel qui l'inspirera grandement. Sa découverte du jazz plus particulièrement a été une véritable révélation! Mais Jack Kerouac n'obéissait qu'à ses propres règles et quitta l'université après sa deuxième année d'études...


(Source)

Un pilier de la Beat Generation:


(Source)

Malgré l'abandon de ses études, Jack Kérouac n'a jamais perdu son amour des mots et de l'écriture. L'auteur a appartenu à un mouvement tout d'abord littéraire et artistique né dans les années 1950 aux États-Unis qu'on appelle « Beat Generation » ou les Beatnicks. Le terme en question fut employé pour la première fois en 1948 par Jack Kerouac pour décrire son cercle d'amis au romancier John Clellon Holmes (qui publiera plus tard le premier roman sur la Beat Generation, intitulé Go). Ces auteurs comme Allen Ginsberg, William S. Burroughs et Kerouac se démarquent entre autres par un  emploi du langage parlé et populaire, bien adapté à des thèmes liés à la révolte face à une société conformiste et un style d'écriture narratif.


(Source)

Mais plus largement, les Beatniks sont associés à une nouvelle classe sociale née après la deuxième guerre mondiale: les adolescents. Des jeunes qui n'avaient pas besoin d'aller travailler car leurs parents pouvaient leur payer une bonne éducation et qui n'avaient pas non plus le poids de l'enrôlement de la guerre sur leurs épaules. Pour la première fois de l'Histoire, les adolescents sont ainsi devenus dans les années 1950 une classe à part, revendiquant leur droit d'exister et d'avoir leur propre culture et leurs propres modes vestimentaires (bonjour blouson de cuir!). Ces jeunes comprenaient mal leur place dans la société et les romans de la Beat generation sont venus mettre les mots sur ce sentiment d'incompréhension qui les habitaient. 

Avec Kerouac et son célèbre roman "Sur la route" en particulier, les adolescents venaient d'entrer dans l'histoire!

Dans cet épisode de l'Amérique de Michel Barrette diffusé le mercredi 20 septembre 20h30, Michel échangera sur Kerouac en compagnie du chanteur Yann Perreau, un amoureux fou du grand poète franco-américain. De son côté, l’historienne Evelyne Ferron racontera la naissance de la Beat generation.

Voyez un extrait de l'épisode :

 

Spécialisée en histoire ancienne, Evelyne Ferron enseigne l’histoire de l’Antiquité à l’Université de Sherbrooke et à l’Université du Québec à Chicoutimi, ainsi que l’histoire générale au Collège Mérici, à Québec. Chroniqueuse-historienne à la radio et intervenante à la télévision sur des sujets historiques très  variés, elle a le nez constamment plongé dans l'actualité  afin de faire des liens entre le passé et aujourd’hui.Vous la retrouverez aux côtés de Michel dans la saison 2 de l'Amérique de Michel Barrette

Retrouvez-la aussi sur Twitter, sur sa page Facebook ou encore sur la communauté Historiophiles.

 

 

Nouveaux épisodes

L’un des sept

La malédiction d'Oak Island s4 é13

Les bijoux de Marie-Antoinette

La malédiction d'Oak Island s4 é12

Les eaux noires de l'île Verte

Chasseurs d'épaves s3 é1

QUIZ

Le Canada célèbre son 150e anniversaire et les...
On vous invite à tester vos connaissances sur la...