MAURICE DUPLESSIS ET LES LIVRES À L'INDEX | Historia

You are here

MAURICE DUPLESSIS ET LES LIVRES À L'INDEX

Il a sans conteste été un personnage marquant des années 1930-1950 au Québec, imposant sa vision de la politique et n'hésitant pas à user de stratagèmes plus ou moins éthiques pour arriver à ses fins. Dans un esprit de conservatisme, certains livres étaient interdits au Québec, placés à l'index. Un bel exemple des mesures de contrôle de Maurice Duplessis...


(Source)

De Trois-Rivières à premier ministre du Québec


(Source)

Maurice Le Noblet Duplessis est né le 20 avril 1890 à Trois-Rivières. Son père, Nérée Le Noblet Duplessis, était avocat de métier et avait été élu à quatre reprises comme député provincial de Saint-Maurice, de 1886 à 1900, pour le Parti conservateur du Québec, en plus d'avoir été maire de la ville de Trois-Rivières. 


Son père
(Source)

La politique et le droit étaient au tellement au coeur de la vie de cette famille que Maurice Duplessis a été prénommé en l’honneur du comté que représentait son père au Parlement! Son père a eu une grande influence sur Maurice, lui inculquant notamment un ensemble de valeurs et de principes où la religion, la soumission à l’autorité et le respect de l’ordre établi étaient de la plus haute importance. Maurice Duplessis a choisi la même voit que celle de plusieurs hommes de sa famille en s'orientant vers le droit puis... vers la politique.


(Source)

C'est en 1923 que Maurice Duplessis a livré sa première bataille électorale comme candidat, pendant laquelle il s'est mesuré au député sortant libéral, Louis-Philippe Mercier. Sous la bannière des Conservateurs, Duplessis a perdu par 300 voix. Il a repris la lutte en 1927 et a finalement été élu député pour la première fois, du côté de l'opposition toutefois. Sa majorité était faible – 126 voix – mais il s'agissait de la première fois en 27 ans qu'un candidat conservateur réussissait à remporter la victoire dans cette circonscription!


(Source)

Sa carrière politique est ainsi lancée et il est non seulement réélu comme député de Trois-Rivières en  1931, mais il est aussi élu comme chef du parti conservateur 1933. Le 7 novembre 1935, une entente entre Duplessis et Paul Gouin, alors chef de l’Action libérale nationale, a été établie en vue des élections qui devaient se tenir quelques semaines plus tard. L’alliance, qui prend le nom d’Union nationale, prévoyait essentiellement que l’un ou l’autre des deux partis ne pouvait présenter un qu'un seul candidat dans chaque comté. Lors de l'élection du 17 août 1936, Duplessis était élu premier ministre du Québec avec l’appui de 57.5% de l’électorat et de 76 députés.

Conservatisme et contrôle des connaissances:


(Source)

Lorsque Maurice Duplessis est devenu premier ministre, les librairies québécoises vendaient une grande variété d'ouvrages. Plusieurs publiés au Québec certes, mais aussi une abondante littérature française. L'Église essayait déjà de contrôler, voire d'empêcher la vente de certains volumes qui auraient pu corrompre les esprits, mais l'arrivée de Maurice Duplessis au pouvoir est venue lui donner un bon coup de main.


(Source)

Sous son gouvernement et plus particulièrement dans les années 1950, alors qu'une certaine liberté d'idées circulait dans la littérature d'après-guerre, de nombreux livres et essais ont été mis à l'index, soit déclarés comme profanes par l'Église et à cette époque... par l'État. Se procurer ces livres nécessitait la collaboration de libraires quelques peu téméraires! Des exemples d'auteurs prohibés au Québec à cette époque? Karl Marx, Anne Hébert, Simone de Beauvoir, Victor Hugo et même... Roger Lemelin!


Simone de Beauvoir
(Source)

Ne manquez pas l'épisode de L'Amérique de Michel Barrette sur Maurice Duplessis diffusé le mercredi 4 octobre 20h30. Honni par certains, adulé par d’autres, ce personnage controversé fascine Michel et son invité, le comédien et metteur en scène Denis Bouchard. Pour cette émission, des objets appartenant à la collection du musée de la Civilisation de Québec seront présentés à l’écran. Fidèle à son habitude, Evelyne Ferron lancera quelques pistes de réflexion sur la vie de ce grand politicien.

Voyez un extrait de l'épisode: 

 

Spécialisée en histoire ancienne, Evelyne Ferron enseigne l’histoire de l’Antiquité à l’Université de Sherbrooke et à l’Université du Québec à Chicoutimi, ainsi que l’histoire générale au Collège Mérici, à Québec. Chroniqueuse-historienne à la radio et intervenante à la télévision sur des sujets historiques très  variés, elle a le nez constamment plongé dans l'actualité  afin de faire des liens entre le passé et aujourd’hui.Vous la retrouverez aux côtés de Michel dans la saison 2 de l'Amérique de Michel Barrette

Retrouvez-la aussi sur Twitter, sur sa page Facebook ou encore sur la communauté Historiophiles. 

 

Nouveaux épisodes

Le mystère de Samuel Ball

La malédiction d'Oak Island s4 é8

Duplessis

L'Amérique de Michel Barrette s2 é6

Elizabeth Taylor

L'Amérique de Michel Barrette s2 é5

QUIZ

Le Canada célèbre son 150e anniversaire et les...
Pour souligner comme il se doit la nouvelle émission d...