NOUVELLES RECHERCHES SUR L'UTILISATION DE CRISTAUX PAR LES VIKINGS POUR S'ORIENTER EN MER | Historia

You are here

NOUVELLES RECHERCHES SUR L'UTILISATION DE CRISTAUX PAR LES VIKINGS POUR S'ORIENTER EN MER

Les anciennes légendes nordiques, notamment celle sur le roi Olaf, mentionnent l'utilisation d'une pierre du soleil par les Vikings pour s'orienter en mer. Mythe ou réalité? De nouvelles recherches basées sur l'utilisation du calcite islandais sont peut-être sur le point de valider cette théorie...


(Source)

Qu'est-ce que la pierre du soleil?


Pièce de monnaie du roi Olaf II de Norvège
(Source)

Nous savons que les Vikings ont pu atteindre le Groenland et l'Amérique du Nord par la mer, sans posséder les techniques de navigation qui ont favorisé les découvertes européennes de la Renaissance comme l'astrolabe ou la boussole. Dans les grandes légendes nordiques, plus particulièrement celle sur le roi Olaf II qui a régné au XIe siècle, les textes parlent de l'utilisation d'un cristal pour les aider à s'orienter avec le soleil, qu'ils ont conséquemment appelé la "pierre du soleil". 


Un morceau de calcite islandais poli
(Source)

Cette légende pouvait-elle être réelle? Dès 2011, des chercheurs ont utilisé du calcite islandais afin de vérifier si ce cristal pouvait permettre de capter et de polariser la lumière du soleil même par temps nuageux. Ils ont placé deux cristaux dans une petite boîte de bois  afin d'essayer de déterminer la position du soleil et ont obtenu une marge d’erreur d’à peine 1%. 

Des recherches en simulation numérique:


Le morceau de calcite découvert en 2013
Photo: Associated Press

La possibilité d'une utilisation du calcite islandais par les Vikings s'est davantage confirmée en 2013 lorsque des archéologues ont découvert l'épave d'un navire britannique du XVIe siècle au fond de la Manche avec un morceau de ce cristal à l'intérieur.


Le bateau d'Oseberg
(Source)

Le 4 avril dernier, le Washington Post rapportait une toute nouvelle étude réalisée afin de confirmer l'utilité du calcite islandais pour s'orienter en mer. En programmant une simulation informatique, des chercheurs ont imaginé un voyage en bateau de Norvège jusqu’au Groenland, avec des conditions météorologiques changeantes, impliquant ainsi des moments nuageux et pluvieux. Pour s'orienter quand le ciel était couvert, les marins virtuels travaillaient avec deux morceaux de calcite. Les chercheurs ont fait faire le voyage... 36 000 fois! 

Ils sont arrivés à la conclusion que si les marins utilisaient le cristal pour vérifier leur une fois aux trois heures environ, ils avaient un peu plus de 80% de chances d’arriver à leur destination. 

Une autre preuve que le croisement des données archéologiques, légendaires, historiques et scientifiques peut parfois donner des résultats vraiment fascinants!

Vous avez aimé cet article? Historia vous propose de lire aussi DÉCOUVERTE D'UNE PIERRE RUNIQUE VIKING EN NORVÈGE et DÉCOUVERTE D'UNE ÉPÉE VIKING EN HAUTE ALTITUDE

Spécialisée en histoire ancienne, Evelyne Ferron enseigne l’histoire de l’Antiquité à l’Université de Sherbrooke et à l’Université du Québec à Chicoutimi, ainsi que l’histoire générale au Collège Mérici, à Québec. Chroniqueuse-historienne à la radio et intervenante à la télévision sur des sujets historiques très  variés, elle a le nez constamment plongé dans l'actualité  afin de faire des liens entre le passé et aujourd’hui.

Retrouvez-la aussi sur Twittersur sa page Facebook ou encore sur la communauté Historiophiles.

 

Nouveaux épisodes

Des compétiteurs qui ont du cran

Chopper Québec s1 é7

Les guerres extraterrestres

Nos ancêtres les extraterrestres s8 é9

Une suspension qui a du look

Chopper Québec s1 é6

QUIZ

Au printemps, on aime se sucrer le bec dans l’une des...
Les voitures italiennes sont à l’honneur dans l’...